Vidéos

Dans son émission En Quête d'Histoire, Grégoire Moreau a invité Raymond Williaume pour évoquer "Luçon pendant la Guerre de Vendée". Voici le Podcast de cette émission (volet 2, samedi 27 mai).

"C’est un nouvel échec, cette fois déterminant. Luçon est devenu au cours de l’année 1793 et jusqu’en 1797 une place forte militaire du dispositif républicain. La ville devient le lieu de toutes les déprédations et des pillages. C’est aussi le lieu d’où part la colonne infernale de Huché qui ravage les zones au sud de la Roche-sur-Yon. C’est encore ici que l’histoire se met à basculer lorsque, en pleine Terreur, des Luçonnais prennent sur eux de piéger ce général Huché et de le faire emprisonner. Cette histoire, elle nous est racontée par Raymond Williaume, auteur d’un livre sur Luçon pendant cette période, aux éditions du Centre Vendéen de Recherches historiques."

Dans son émission En Quête d'Histoire, Grégoire Moreau a invité Raymond Williaume pour évoquer "Luçon à l'heure de la Révolution". Voici le Podcast de cette émission (volet 1, samedi 20 mai).

"En 1790, les innovations de l’Assemblée constituante, et la crise religieuse qui s’en suit vient tout bouleverser. Une municipalité jacobine s’affirme petit à petit et prend les rênes du pouvoir, en marge d’une crise de confiance émanant du petit peuple, d’une crise économique et monétaire, conséquences de la fuite des élites et du basculement du pays dans la guerre. Le luçonnais Raymond Williaume, auteur d’un livre sur Luçon pendant cette période nous évoque le destin de sa ville."

 

Jean Artarit a été l'invité de Grégoire Moreau dans son émission "En quête d'histoire" le 11 mars 2017 pour parler des "Médecins vendéens pendant la Révolution".

L’historien Jean Artarit en a recensé une cinquantaine en 1790, dont l’écrasante majorité est issue de la prestigieuse faculté de Montpellier. Ils forment donc à première vue un corps typé et homogène, très ancrés dans la bourgeoisie et ouverts aux idées nouvelles. Pourtant l’emballement de la terreur, le soulèvement vendéen vont révéler la vraie physionomie du corps médical vendéen. Du patriotisme exalté et jusqu’auboutiste, en passant par le modérantisme, voir à l’insurrection aux côtés des vendéens, les destins que connurent les docteurs en médecine et leurs familles furent bien différents.

Jean-Pierre Bertrand a été l'invité de Grégoire Moreau dans son émission "En quête d'histoire" pour traiter du "Chanter durant les guerres de Vendée".

 

Nos ancêtres chantaient du matin au soir, mais alors quelles furent les chansons chantées pendant l’épopée vendéenne ?

Depuis 220 ans, le fil de la mémoire s’est estompé, les chansonniers comme Paul Féval ou Théodore Botrel ont brouillé les pistes au XIXe siècle, pourtant une mémoire de la chanson existe, ou plutôt a existé.

Jean-Pierre Bertrand, collecteur de la mémoire orale avec AREXCPO depuis 1978 a retrouvé quelques chansons authentiques de l’époque des guerres de Vendée. Des recherches dont il s’était fait écho au colloque sur L'Empreinte des Guerres de Vendée, les actes de ce colloque, accompagnés d’un cd, sont sortis en 2016.

 

Pierre Legal a participé à l'émission "En quête d'histoire" de RCF Radio consacrée à l'agriculture en Vendée.

Présentateur : Grégoire Moreau.

- See more at: http://www.histoire-vendee.com/video/histoire-de-lagriculture-en-vendee#...

Pierre Legal a participé à l'émission "En quête d'histoire" de RCF Radio consacrée à l'agriculture en Vendée.

Présentateur : Grégoire Moreau.

- See more at: http://www.histoire-vendee.com/video/histoire-de-lagriculture-en-vendee#...

Gilles Bély a été l'invité de l'émission "En quête d'histoire" de RCF Radio consacrée à l'agriculture en Vendée, 7e et dernier volet.

Présentateur : Grégoire Moreau.

"Dernier volet de notre histoire de l’Agriculture en Vendée avec une émission consacrée à la JAC, la Jeunesse Agricole Catholique. Ce mouvement national apparaît en 1932 en Vendée, soutenu et encadré par de jeunes vicaires dans les paroisses va proposer pendant plus de trente ans à toute une génération de jeunes ruraux de se prendre en main pour se former, se cultiver, faire du sport, réfléchir sur leur vie, en un mot : pour inventer leur bonheur. Un mouvement d’Eglise qui aura des conséquences fortes en portant tout un laïcat chrétien dans les responsabilités syndicales, politiques et économiques de notre département.

Invité : Gilles Bely, ancien journaliste, auteur de « Fiers d’être paysans, la JAC en Vendée » aux éditions du Centre Vendéen de recherches historiques."

Retrouvez l'ouvrage "Fiers d'être paysans. La JAC en Vendée." en cliquant ici.

 

Pages