Nos auteurs

William Christie

À la rencontre de CHRISTIE William

Rien ne prédisposait William Christie à devenir une célébrité… vendéenne. Né à Buffalo, dans l’état de New York, en 1944, ce fils d’architecte se consacre très jeune à l’art choral et au clavecin. Il obtient ses diplômes de musicologie à Harvard et Yale.
En 1971, il s’établit en France, dont il demandera la nationalité vingt-cinq ans plus tard, et où il découvre les grands maîtres de la musique baroque. En 1979, Christie crée sa propre formation, « Les Arts florissants », qui tire son nom d’une œuvre de Charpentier.
La consécration publique d’un travail exceptionnel de retour aux sources du baroque vient dès 1987 avec la création à l’Opéra-comique, à Paris, de l’ « Atys » de Lully, qui va triompher ensuite sur de nombreuses scènes internationales.
William Christie est définitivement lancé. Depuis trente-cinq ans, chaque concert des Arts florissants – que l’artiste dirige encore en personne – constitue un événement musical de premier plan. La discographie, foisonnante, est récompensée régulièrement par les prix les plus flatteurs.
Lorsqu’il ne court pas le monde avec les Arts florissants ou pour diriger les orchestres les plus prestigieux, Christie pose ses malles dans son logis de Thiré. Il a trouvé là, dans le bocage vendéen, sa véritable patrie. Et peut s’y livrer à sa deuxième passion : l’art des jardins.
 

En vidéo