21,00

Clemenceau et les arts

Publié le 5 avril 2016
ISBN : 978-2-911253-70-6
248 pages
24 x 15,5 cm

 

Loin des images habituelles, un Georges Clemenceau sensible et profond.
Inscrit au fronton du Panthéon de l’Histoire, l’homme d’État Georges Clemenceau ne fit pas seulement de la politique. Il a cultivé une passion plus secrète : l’amour des arts. En Vendée, initié par son père à la quête du beau, une fois devenu Parisien, il n’aura de cesse que de courir les théâtres, les musées et les expositions. Tour à tour critique théâtral, collectionneur, amateur de peinture et de sculpture, spectateur ou modèle, mécène attentif et énergique, il a rencontré, découvert, protégé, accompagné et aidé les artistes.

Ce goût immodéré pour les arts est la matière de ce livre. Le lecteur suit cet esthète qui oscille entre tradition et modernité, entre Grèce et Impressionnisme, entre Victor Hugo et Ibsen, entre Louvre et musée de l’Orangerie. Rassemblant les contributions de conservateurs et d’universitaires, tous spécialistes, cet ouvrage dévoile un Clemenceau insolite. Ses amitiés avec Geffroy, Carrière, Monet, ses curieuses rencontres avec Rodin ou Toulouse-Lautrec, son étonnant coup de foudre pour l’Asie et le Japonisme sont autant de chemins buissonniers que Clemenceau a pris avec la candeur du néophyte et l’audace de l’expert. Loin de l’hémicycle ou du Front, c’est dans la création artistique que Georges Clemenceau a su, jusqu’au terme de son existence, savourer la vie.