19,82

Le dernier des régicides. Antoine-Claire Thibaudeau (1765-1854)

Publié le 1 janvier 2000
ISBN : 2-911253-07-8
508 pages
24,5 x 17 cm

Le 21 janvier 1793, Louis XVI est guillotiné. Quelques jours plus tôt, un jeune député poitevin, Antoine-Claire Thibaudeau, a donné à la mort sa voix, la voix peut-être, puisqu’il a suffi d’une seule pour faire basculer le scrutin. Rien en effet ne le prédisposait à devenir régicide : ni l’indépendance d’esprit héritée de ses ancêtres protestants des environs de La Châtaigneraie, ni le culte de la loi inculqué par son père avocat à Poitiers. Mais le voilà lié par son vote aux extrémistes. Même après la chute de Robespierre, il ne peut que demeurer l’homme de la Révolution, auteur de la Constitution de 1795, puis récupéré par Bonaparte qui fait de ce « jacobin poudré », un comte d’Empire et lui confie les Préfectures de Bordeaux puis de Marseille. Proscrit par la Restauration, il s’installe en Autriche. C’est cette interminable rumination qui fournit la matière principale de cette biographie. Fin observateur de la société, Thibaudeau nous donne de nouvelles clés pour comprendre le sens profond de la mise à mort de Louis XVI.