Yannis SUIRE

Yannis SUIRE

Pour lui, le marais poitevin c’est comme la potion magique : il est tombé dedans quand il était petit. Ses aïeux y vivent depuis plus de trois siècles, ses quatre grands-parents étaient agriculteurs et pêcheurs à Vix, son père et sa mère y sont nés. Et s’il n’a pas vu le jour dans cette commune du marais, c’est qu’il est d’une époque où l’on ne naît plus chez soi. Major de sa promotion de l’École des chartes, titulaire de deux doctorats, Yannis Suire est l’auteur d’une thèse sur… le marais poitevin et de plusieurs ouvrages sur le même sujet publiés par le CVRH. Conservateur à l’Inventaire du patrimoine de la région Poitou-Charentes, puis au Département de la Vendée depuis 2017, il garde ainsi un œil sur une partie de son sujet de prédilection. Cette passion quasi exclusive, Suire l’explique par le fait qu’il a toujours eu le marais sous les yeux, avec ses canaux, ses écluses, ses aqueducs. Ses promenades l’ont conduit très jeune à vouloir en comprendre les paysages et le fonctionnement, plus tard à vouloir les expliquer. Il se dit peu sportif, mais pratique le vélo en famille parce que c’est le moyen le plus adapté à l’observation… du marais. Y. Suire a pour autre loisir la généalogie familiale. Il a dressé sur internet un arbre imposant qui plonge ses racines et dresse ses frondaisons dans le marais poitevin. Ce père de famille a une devise : « La recherche n’en est toujours qu’à un stade provisoire. » Autant dire qu’il y aura encore beaucoup de livres sur le marais poitevin signés Suire.