8,00

Femmes oubliées de la Guerre de Vendée

Publié le 4 novembre 2015
ISBN : 978-2-911253-73-7
351 pages
18 x 11 cm

Huit femmes dans la tourmente. Si la Révolution est bien avant tout une affaire d’hommes, Renée Bordereau, déguisée en homme, a su montrer qu’une Vendéenne était capable de s’illustrer les armes à la main. Mais c’est dans l’adversité que les femmes de Vendée ont vraiment montré leur grandeur d’âme. Poussées outre-Loire par la stratégie de la terre brûlée, vouées à l’extermination, elles ne sont plus fille de magistrat ou petite mercière, mais Pauline et Marie, semblables par leurs angoisses et leur souci du quotidien. Et aussi par leur compassion et leur refus de répondre au mal par le mal.

Plus tard, parfois longtemps après, elles auront à cœur de raconter l’incroyable. Comme Julienne, inexplicablement rescapée des noyades de Nantes. Ou Marie, la jeune paysanne des Lucs qui, autant que par l’horreur des massacreurs, est marquée — signe de l’authenticité de son témoignage — par la honte de sa pudeur bafouée.

Huit destins singuliers de femmes qui nous font pénétrer au plus intime de la Guerre de Vendée.

Renée Bordereau, la combattante ; Sophie de Sapinaud, la belle Vendéenne ; Marie Lourdais, la providentielle ; Françoise Després, militante… et mythomane ; Pauline de Cambourg, femme d’émigré ; Pauline Gontard Des Chevalleries, la fugitive ; Julienne de Boishéraud, la rescapée des noyades ; Marie Trichet, l’enfant témoin de l’horreur

RÉÉDITION EN FORMAT POCHE DE L’ÉDITION PARUE EN 2005 SOUS LE MÊME TITRE DANS LA COLLECTION MÉMOIRE DE VENDÉE