35,00

Un chemin de déporté. Des ténèbres à la lumière

Publié le 1 janvier 2005
ISBN : 2-911253-24-8
169 pages
30,5 x 23,5 cm

Témoigner de l’indicible. Quand la guerre éclate, Maurice de La Pintière, étudiant aux Beaux-Arts à Paris, peint en sous-main des gouaches qui constituent une chronique particulièrement mordante de l’actualité politique. Entré en Résistance, il est arrêté le 23 juin 1943. Déporté sur Buchenwald, il connaît également Bergen-Belsen. Mais c’est de l’horreur de Dora que témoignent ses lavis, réalisés juste à sa sortie des camps.

Après avoir côtoyé le Mal absolu, peut-on encore espérer ? Faisant de la tapisserie son moyen d’expression privilégié, l’ancien déporté vendéen trouve dans l’Apocalypse des clés pour déchiffrer l’absurde. Et, de nouveau, espérer…

Consulter ici quelques pages choisies : cliquez ici.

 

Actuellement en rupture de stock. En cours de réimpression. Bientôt disponible courant octobre 2015. – See more at: http://www.histoire-vendee.com/ouvrage/clemenceau-le-vendeen-0#sthash.KRdprUDz.dpu
Actuellement en rupture de stock. En cours de réimpression. Bientôt disponible courant octobre 2015. – See more at: http://www.histoire-vendee.com/ouvrage/clemenceau-le-vendeen-0#sthash.KRdprUDz.dpuf

Lu dans la presse

Consultez ici un article du journal Ouest-France relatif à la conférence donnée par Jean Artarit le 16 avril 2015 à Vouvant.