15,00

Les protestants de Vendée

Publié le 3 mars 2009
ISBN : 978-2-911253-40-9
122 pages
24,5 x 13 cm

Haut lieu du catholicisme, la Vendée a aussi été, on l’ignore trop souvent, un foyer du protestantisme.
Travaillé au XVIe siècle par le questionnement humaniste, le Bas-Poitou est également touché par la prédication calviniste : les marchands d’abord, mais aussi la moitié de la noblesse ! L’extrême violence, ici, des guerres de Religion, prend fin en 1598, avec l’Édit de Nantes. S’ensuivent des mesures restrictives, puis les dragonnades de sinistre mémoire. Mais si en 1685 le protestantisme a officiellement disparu, des paysans et des artisans du Bocage résistent : c’est l’époque héroïque du « désert » et du culte clandestin.
Si la tolérance est officialisée par l’édit de 1787, les protestants vendéens, d’abord grands bénéficiaires de la Révolution, sont bientôt pris en tenaille entre l’insurrection vendéenne de 1793 et la déchristianisation révolutionnaire. Au XIXe siècle, la communauté renaît, et témoigne aujourd’hui d’une belle fidélité.
Une brillante synthèse, claire et accessible, de tout ce qu’il faut savoir sur la singulière destinée des protestants de Vendée, servie par une iconographie largement inédite.